Développement d’applications mobiles

Le développement d’applications mobiles consiste à créer et à développer des logiciels et des programmes d’application pour téléphones mobiles et gadgets intelligents. Ces applications et logiciels sont soit déjà installés lors de la fabrication du périphérique mobile, soit achetés auprès de fournisseurs de logiciels pour téléphones mobiles, puis installés sur le téléphone, ou téléchargés directement sur le téléphone mobile via son navigateur Web (via sa fonctionnalité HTTP qui utilise les fonctions client et utilisateur). traitement côté serveur). Mais comme il s’agit d’un sujet très vaste, cet article vous aidera à vous familiariser avec le développement d’applications mobiles.

Les logiciels et les applications pour téléphones mobiles sont conçus, développés et développés pour fonctionner sur les plates-formes et environnements de périphériques mobiles les plus connus. Il s’agit des systèmes d’exploitation Android, Blackberry, HP webOS, Windows Mobile, Symbian et Apple iOS. Ces environnements d’exécution ne prennent en charge que les codes et les fichiers binaires correspondant à son système d’exploitation. Mais ce qui est commun à la plupart des téléphones mobiles est qu’ils utilisent des processeurs ARM. Grâce à l’architecture ARM couramment utilisée, les codes et les fichiers binaires de l’application mobile sont exécutés au format machine pour être lus par le processeur de l’appareil.
If you have any sort of concerns relating to where and how you can use creer site e commerce, you can call us at our web-page.
Toutefois, le développement d’applications mobiles doit toujours être effectué à l’aide d’outils adaptés à des systèmes d’exploitation mobiles spécifiques.

En tant que développeur, il est toujours indispensable de déterminer et d’analyser les plateformes ou les environnements à utiliser pour le développement d’applications et de programmes pour téléphones mobiles. Faire le développement de logiciels mobiles donne au programmeur une exposition aux outils du métier, lui permettant d’écrire le code plus rapidement, de le tester et, plus tard, de déployer l’application mobile pour certains téléphones mobiles et leurs systèmes d’exploitation. Certains des environnements de développement connus pour le développement d’applications mobiles sont les suivants: Adobe AIR, Android, Création d’applications, Aqua, Technologie de la batterie, Blackberry, Canappi, CloudPact, SDK Corona, SDK iOS, Java ME, Macromedia Flash Lite, IDE IDE ,. NET Framework, Symbian, Windows Mobile et le webOS.

Après chaque phase de développement, les modules construits et développés de l’application mobile doivent être soumis à une série de tests afin de déterminer si celle-ci fonctionne conformément aux exigences définies ou non. L’équipe de projet doit affecter l’un de ses membres pour effectuer les tests et les contrôles de fonctionnalité. Pour le développement d’applications mobiles, voici les environnements de test d’applications mobiles qui peuvent être utilisés pour les systèmes d’exploitation Android, iPhone et Blackberry:

Google Android Emulator
Emulateur SDK Android officiel
MobiOne
iPhoney; et
Stimulateur Blackberry.
FoneMonkey, Robotium, Sikuli et MITE sont d’autres outils.

Tenez compte de ces éléments lorsque vous souhaitez développer des applications et des programmes logiciels pour téléphones mobiles et gadgets intelligents. Il est assez difficile et fastidieux d’entreprendre un projet de développement d’applications mobiles, car il ya beaucoup de besoins à prendre en compte et beaucoup de temps est nécessaire pour les analyses, le développement simultané de différents modules et son intégration dans un système entièrement fonctionnel. application, et la phase de test qui doit être effectuée méticuleusement. Le développement de logiciels d’application mobile est similaire au développement de logiciels système pour ordinateurs et applications Web, ainsi qu’au développement de sites Web – le produit du projet subit les phases du cycle de développement du système (SDLC). Par conséquent, la seule différence réside dans les environnements de développement et les systèmes d’exploitation sur lesquels les applications mobiles vont être déployées.